Travel cheap

Avec quel argent voyager ? Et comment voyager pas cher ?

TRAVEL CHEAP

Il y a différentes manières de voyager pas cher, il est possible de trouver sur internet des tas d’exemples. Néanmoins, ils sont propre à chacun, j’aimerais donc partager mon expérience et la façon dont je m’y suis prise pour pouvoir voyager depuis que j’ai 20 ans.

  • Etape 1 – Économiser de l’argent avant de partir :

Même si vous partez à l’étranger pour exercer une activité professionnelle, c’est toujours important d’assurer ses arrières en ayant des économies. Mais comment faire de l’argent lorsque l’on est étudiant ? Evidemment, il y a les petits jobs en extra, comme baby-sitter ou caissier dans un fastfood, par exemple. En ce qui me concerne, j’ai choisi l’option du contrat de professionnalisation après l’obtention du baccalauréat. Je pense qu’il s’agit là d’un bon compromis, puisque je fais mes études pour l’obtention d’un bac +2, j’élargie mes connaissances théorique et je l’ai mets en pratique grâce à l’entreprise pour laquelle je travaille 3 jours par semaine ! Vous gagnerez aussi en maturité en étant confronté au monde du travail et ses responsabilités dès l’âge de 18 ans. Et évidemment, cela vous permet d’économiser une petite somme d’argent après 2 ans (attention, la rémunération d’un contrat pro varie en fonction de l’âge). En ce qui me concerne, j’ai gagné environ 540€ par mois pendant 21 mois (car j’ai quitté un peu plus tôt pour partir travailler en Espagne), donc imaginons que vous gagnez cette somme sur 24 mois et que vous économisez 250€/mois (puisque vous vivez chez vos parents). TOTAL des économies à vos 20 ans, après 2 années de contrat : 6000€ ! (sans compter les éventuelles primes intéressement et participation)

  • Etape 2 – Bourse pour les stages à l’étranger :

Si vous faites vos études en formation initiale (plutôt qu’en alternance), il est évident que vous aurez des stages à accomplir ; dans ce cas, pour un départ en stage à l’étranger, renseignez-vous sur l’obtention d’une bourse par la région dans laquelle se trouve votre école. Pour ma part, la première fois que je suis partie aux Etats-Unis, ça ne m’a rien coûté, au contraire, j’ai gagné de l’argent ! La région Poitou-Charente où j’étudiais durant ma 3ème année de licence, offrait une bourse de 2000€ aux étudiants qui partaient à l’étranger (620€ mon vol + 600€ pour l’organisation sponsor de mon VISA + environ 120€ pour l’ambassade des Etats-Unis = 1340€ ! Voilà encore une économie d’environ 600 € à rajouter dans la cagnotte :))

  • Etape 3 – Préparez votre voyage à l’avance et réservez votre vol au meilleur prix :

Plus vous prenez de la marge, mieux c’est ! En effet, si vous partez à l’étranger pour y travailler, vous serez rassuré d’avoir déjà trouvé l’employeur. Par ailleurs, en réservant au plus vite votre billet d’avion, vous ferez des économies considérables ! Sur les petits courriers, vous pouvez évidemment utiliser des vols low-cost. Je me souviens être partie en Espagne pour 68€ aller-retour avec la compagnie Ryanair ou encore en mission humanitaire au Maroc pour environ 100€ aller-retour. Et en ce qui concerne un long courrier comme les Etats-Unis, j’avais une fois trouvé un aller-retour à 400€ pour New-York en basse-saison ! Utilisez les comparateurs de prix et prenez de l’avance ! J’aimerais aussi attirer votre attention sur deux astuces :

– La première s’adresse plus particulièrement aux personnes vivant dans le Nord de la France ; si vous en avez la possibilité, partez de Bruxelles plutôt que de Paris, c’est souvent moins cher d’une centaine d’euros, ce qui n’est pas négligeable !

– Vous pouvez aussi choisir d’utiliser des sites de réservations américains lorsque le taux de change est plus intéressant pour nous en Europe, là encore, vous risquez de gagner jusqu’à une centaine d’euros sur votre billet.

  • Etape 4 – voyagez en basse-saison :

Evidemment, si vous en avez l’opportunité, voyager en basse-saison vous permettra de faire des économies. Je parlais à l’instant de l’aller-retour Bruxelles-New-York à 400 € que j’avais trouvé pour le mois de février. Par ailleurs, vous profiterez davantage de la ville qui ne sera pas envahie par les touristes et vous éviterez les escrocs qui affluent à l’arrivée des touristes !

  • Etape 5 – Se loger pas cher :

Si vous partez à l’étranger pour y travailler, vous pouvez essayer de négocier le logement avec votre employeur. Pour certains secteurs d’activités, cela peut paraître compliqué, mais tentez ! Vous n’avez rien à perdre. Si vous êtes dans le secteur du tourisme, vous n’aurez cependant aucun problèmes à vous faire loger. Si vous partez en vacances, vous avez peut-être entendu parler de AirBnB qui se démocratise énormément ces derniers temps ! Je l’ai testé à l’occasion d’un voyage en solo, en Croatie et Bosnie-Herzégovine, j’ai adoré ! Vous pouvez choisir de louer une chambre partagée, séparée ou le logement entier, à des prix très attractifs et avec en prime, l’opportunité d’être en contact direct avec les locaux du pays. Si vous voulez le tester avec 23€ d’économie sur votre première réservation, cliquez sur le LIEN PAR ICI.

  • Etape 6 – Mangez pas cher en vous fondant dans la masse :

Qu’est-ce que j’entends par là ? Parfois, les hôtels en “all inclusive” gonflent énormément leurs prix. Dans ce cas, préférez éventuellement une formule où on ne vous propose que le petit déjeuner et profitez de découvrir des petits restaurants traditionnels où se restaurent les locaux, vous vivrez une expérience plus authentique et vous aurez là encore, la possibilité d’être en contact avec la population.

  • Etape 7 – Déplacez-vous avec les transports publics :

Il n’est un secret pour personne qu’il peut être très cher de se déplacer en taxi. Vous pouvez alors opter pour la location de voiture, ce qui n’est pas toujours un cadeau dans les grandes villes ; j’imagine qu’un touriste conduisant à Paris pour la première fois de sa vie serait vite soucieux d’arriver à garder la voiture en parfait état quand il est rare de trouver un Parisien avec une voiture sans bosses ou griffes 🙂 Par ailleurs, la location représente aussi un budget et il faut réussir à se garer, je me souviens par exemple, lorsque j’étais en Italie et plus particulièrement à Rome, c’était un cauchemar pour trouver une place de parking, nous nous étions alors garés dans un parking souterrain qui coûtait extrêmement cher ! Le plus simple est sans nul doute d’utiliser les transports en commun. Je vais vous donner un exemple pour illustrer les économies que l’on peut réaliser ; en Croatie, je me suis déplacée de Zadar, au sud du pays à Dubrovnik en bus et parfois, en ferry lorsque je visitais des îles. Je suis ensuite remontée à Zadar depuis Dubrovnik, ce qui représente plus de 700 kilomètres. J’ai dépensé en transports 140 euros au total. Ma soeur qui, elle aussi, est allée un peu plus tard, deux semaines en Croatie a dépensé plus de 550 euros, seulement pour la location du véhicule ! Ajoutez à cela l’essence, le calcul est vite fait. Néanmoins, il est évident que la location de voiture reste plus intéressante que le taxi, surtout, si vous êtes à plusieurs à vous partager les frais ; de plus, vous gagnez en autonomie, mais pensez tout de même à réserver à l’avance pour payer moins cher.

  •   Etape 8 – Évitez les pièges à touristes pour vos souvenirs :

Il est évident que dans la rue principale où se trouve un petit magasin de souvenirs tous les 10 mètres, vous payerez le prix fort pour les cadeaux que vous souhaitez emporter à la maison. Choisissez plutôt les marchés locaux, même les petits villages ont leur marché local. Tout d’abord, en ce qui me concerne, j’adore l’ambiance des marchés lorsque je visite une nouvelle ville ; je trouve cela tellement vivant et tellement humain ! Et puis, vous trouverez forcément des souvenirs à rapporter, qui vous auront coûter sans doute 30% moins cher que dans le magasin de la rue principale où le vendeur vous aura à peine dit bonjour 🙂 Et non, je ne fais pas référence à Paris ! Enfin, peut-être que Paris m’a traversé l’esprit, mais il faut que je vous raconte une anecdote : je faisais du shopping sur les champs-Elysées avec deux amis un jour, lorsque nous sommes rentrés dans un magasin de chaussures ; il devait être 15H00. La vendeuse m’a salué, je lui ai donc naturellement répondu “Bonjour” et elle m’a regardé d’un air étonné en souriant, je lui ai demandé ce qu’il se passait … Tenez-vous bien, elle m’a répondu que j’étais la première personne de la journée à lui dire “Bonjour” ! Je vous laisse devenir le nombre de clients qu’elle avait du voir défiler dans son magasin depuis 9H00 ou 10H00 du matin. Donc, bref, j’ai pensé à Paris, je l’avoue 🙂

  •   Etape 9 – Recherchez des bons de réductions avant votre départ :

Les villes qui ont des attractions touristiques importantes, telles que Paris, offrent habituellement des rabais de groupe, de type Groupon, sur leur site web. Faites une recherche sur les sites web des attractions que vous voulez absolument voir ou sur les sites web d’achat groupé des villes que vous visiterez et imprimez les coupons. La plupart des attractions importantes offrent des rabais aux voyageurs et peu de gens en profitent. Même quelques dollars économisés à chaque sortie feront en sorte que votre voyage vous coutera moins cher.

 ____________________________________________

There are different ways to travel cheap when you’re young and do not have a lot of savings. Here are several tips:

  • Step 1: Save money through a training scheme after your baccalaureate. That way, you will practice at work while you will study. You will also gain in maturity by being confronted with the world of work and responsibilities at the age of 18. Finally, you will save a small amount of money after 2 years. Obviously, the remuneration depends on your age (for example in France, it is different from 18 to 20 years, from 21 to 25 years and up to 26 years old), it’s a bit frustrating, but anyway… In my case I earned a little bit less than € 540 per month during 21 months (since I left earlier to work in Spain), so let’s say you earn that amount for 24 months and you save 250 € / month (since you’re still living with your parents). TOTAL of the savings during those 2 years: 6000 €
    Step 2: If you are leaving for an internship abroad, you can probably get scholarships by the region of your school or whatever else, find out.. FYI, the 1st time I went to the United States of America, it did not cost me anything, because the region of Poitou-Charente, where I studied offered a €2,000 scholarship to students who went abroad (620 € my flight + €600 for the visa sponsor organization + € 120 for the Embassy of the United States = € 1340! This is another saving to be added in the kitty :))
    Step 3: Prepare your trip in advance! The biggest margin you take, the better it will be! Indeed, if you are going abroad to work, you will be reassured to have already found the employer. Furthermore, by booking as soon as you can your flight, you will make considerable savings! On short-distance flight, you can also use low-cost flights. I remember going in Spain for € 68 return trip with the company Ryanair. And regarding long-distance flight as France to the United States of America (East Coast), I once found a return trip for 400 during the low season! Use the price comparison website and get ahead!
    Step 4: Negotiate your accommodation with your employer. Yes, for some sectors, it may seem complicated, but try! You have nothing to lose. If you are in the tourism sector, however, you should have no problems to get an accommodation.

What are your tips to save money and travel cheap? 🙂

Advertisements

Share your comments / Partage ton opinion :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s