III. PROJETS D’ÉNERGIES LIBRES DISPARUS

PARTIE 3 : Des projets d’énergies libres mystérieusement abandonnés

Lors de la PREMIÈRE partie de la thématique “UNISSONS-NOUS”, nous avons vu qu’il existe, depuis très longtemps, un code, clé d’une nouvelle source renouvelable et propre qui pourrait révolutionner la vie de l’humanité. Dans la SECONDE partie, nous avons vu que ce code qui aurait été dicté par des personnes venant du ciel selon les anciennes civilisations prouverait l’existence des OVNIS ; dans cette troisième partie, nous allons donc essayer de comprendre pourquoi notre génération n’applique pas ce code, apparemment enseigné par les OVNIS aux anciennes civilisations.

  1. Abandon de projets et disparitions d’inventeurs

Il s’avère que les scientifiques, depuis le début des années 1900, ont mis au point des méthodes alternatives pour accéder à l’électricité, sans combustion. Nicolas Tesla a cru qu’il avait découvert, ce que l’on appelle aujourd’hui l’énergie libre ; mais avant que Tesla n’arrive au terme de son projet, son financier et banquier, John Morgan, qui détenait le monopole du cuivre utilisé pour fabriquer les lignes électriques, reconnu que l’invention de Tesla pouvait émettre de l’électricité sans câbles et il cessa de financer. Le laboratoire de Tesla fut réduit en cendres et Tesla fût mis à l’écart, tout cela parce qu’il avait essayé de mettre en œuvre sa vision d’une énergie illimitée pour tous !

Tesla

Asam Trombly, inventeur et physicien, inspiré par le travail de Tesla, a mis au point un générateur de courant direct pouvant récupérer l’énergie électrique directement dans l’air en imitant le champ magnétique de la planète et cela fonctionne. Trombly avait été invité à faire une démonstration de l’un de ses générateurs aux Nations Unies et au Sénat américain, mais la première administration Bush a torpillé ces événements ; ensuite, l’appareil lui-même a été saisi par le FBI.

L’expérience de Trombly n’est pas un cas unique, la plupart des inventeurs d’une technologie prometteuse dans le domaine de l’énergie libre ont connu des histoires similaires. L’inventeur John Bedini a aussi commencé à travailler en s’appuyant sur le travail de Tesla, il y a plusieurs dizaines d’années. Il a produit un éventail de chargeurs de batteries qui généraient plus d’énergie qu’il n’en fallait pour les faire fonctionner. Il a annoncé en 1974 qu’il allait les commercialiser à bas prix. Peu de temps après, il a été agressé dans son laboratoire et a été prévenu qu’il ne devait pas fabriquer les machines. Pour sa propre sécurité, il a dû abandonner l’idée de commercialiser des appareils à énergie libre.

Le Canadien Hutchison a non seulement créé des piles fonctionnant à l’énergie libre, mais il a aussi utilisé la théorie de Tesla pour contrer la gravité et faire flotter les objets. Cela pourrait révolutionner le domaine de la propulsion. Son laboratoire a été cambriolé et son équipement saisi par la police et les autorités en 1978, 1989 et 2000.

Eugène Mallove, un ingénieur du MIT et de Harvard, rédacteur en chef du magazine « infinite energy » qui traite des développements théoriques et technologiques dans le domaine de l’énergie nouvelle a été mystérieusement battu à mort en 2004.

  1. L’intérêt de faire taire les inventeurs et le phénomène des OVNIS

Si ces inventeurs étaient tous des blagueurs et charlatans, pourquoi ont-ils été supprimés de manière si brutale et systématique ? Et en quoi le phénomène des OVNIS est-il lié ? Le professeur Trombly répond que de nombreux militaires importants ont pris de gros risques en déclarant « oui, ces choses sont réelles ». Le complexe militairement industriel ne veut pas entendre parler de cela, car cela nous pousse à nous demander quel type de technologie se cache derrière. Tout tient à cela, la suppression du phénomène des OVNIS va de paire avec de ce que l’on appelle l’énergie libre.

L’énergie est extraite de la structure de l’espace qui nous entoure, ce qui signifie qu’elle ne peut être mesurée ! Il s’agit là d’une menace directe à l’égard de l’industrie la plus importante au monde, celle de l’énergie. Adieu Exon Mobil, adieu pétrole, adieu charbon, adieu lignes électriques, tout cela serait du passé.

Adieu Petrol

Malheureusement, il s’agit d’une tirelire de quelques 200 mille milliards de dollars, c’est le montant des réserves estimées de pétrole et charbon. La révélation de cette information modifierait complètement le pouvoir géo politique, plus que tout autre événement jamais enregistré dans l’histoire humaine et cela se produirait en une seule génération.

  1. L’énergie libre VS l’argent

Le docteur, Brian O’Leary, astronaute de la NASA explique avoir commencé à étudier ces technologies révolutionnaires, qui à sa grande surprise, ont fonctionné dans des centaines de laboratoires à travers le monde, pourtant elles n’ont pas vraiment vu le jour. Ces nouvelles technologies comptent sur l’harmonisation, la composition avec ce qui existe naturellement. Le dénominateur commun de l’ensemble des dispositifs à énergie libre est qu’ils imitent la forme d’énergie du tore. Mais à votre avis, quel est le meilleur moyen pour justifier notre dépendance au pétrole, au charbon, au nucléaire et autres énergies dangereuses et impropres ? C’est de prétendre qu’il n’existe pas d’autres alternatives meilleures et moins chères. Vous comprenez parfaitement pourquoi tous ces inventeurs ont été supprimés !

  1. Alléger la souffrance humaine

La question essentielle est la suivante : est-ce que la compréhension de toutes ces choses que nous venons d’expliquer ci-dessus aiderait vraiment à alléger la souffrance humaine ? Il s’avère que la réponse est oui ! Tant de souffrances sur la planète sont liées au manque d’énergie ; se chauffer, se nourrir et avoir accès à l’eau, se soigner à l’hôpital, etc. Tout ceci est lié à l’accès à l’énergie. S’il existe un modèle fondamental dont l’évolution serait efficace et qui nous permettrait de créer de nouvelles technologies afin de résoudre ces problèmes, alors il est important pour NOUS TOUS d’ouvrir notre esprit sur ces sujets socialement tabous.

Souffrance

Si les technologies de la nouvelle énergie étaient mises à disposition gratuitement à travers le monde, le changement serait profond. Il affecterait chacun d’entre nous et serait applicable partout. Etant donné les enjeux, on en vient à se demander qui profite de la suppression de la recherche scientifique ? Qui pourrait voir sa richesse et son pouvoir menacé par l’accès à une énergie propre et gratuite ? A qui profite un monde ou si peu possède tant et inversement ? Eh bien, si une histoire n’a pas de sens, suivez l’argent comme l’explique le chapitre 4 !

Advertisements

Share your comments / Partage ton opinion :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s