From my return to Mexico with my family in vacations to the inauguration of my Hostel Humanity!

As you read in my previous article, I therefore left Mexico in November 2016 in order to get my VISA that I did not finally have.

Back in My Caribbean Paradise

On my return from Europe on November 22nd, 2016, I realized that regarding the building, we were now on the finale touches, namely everything concerning electricity, plumbing, painting, etc. So I hoped to have a finished product for Christmas and my apartment by the beginning of December, because of course, time flies and the money runs, so between the end of the construction and the layout of the furniture to finish with my carpenter, it was still quite a lot of expenses to manage. And of course, there were other things to buy, such as sheets, cushions, towels, the logo of the hostel, kitchen utensils, etc.

dsc00967dsc01017-copie

Comme vous l’avez lu dans mon précédent article, je suis donc sortie du Mexique en novembre 2016 dans le but de récupérer mon VISA que je n’ai finalement pas eu.

De retour dans mon paradis des Caraïbes

A mon retour d’Europe le 22 novembre 2016, j’ai constaté qu’au niveau des travaux, nous étions maintenant sur les finitions, à savoir tout ce qui concernait l’électricité, la plomberie, la peinture, etc. J’espérais donc avoir un produit terminé pour Noël et mon appartement dans la première quinzaine du mois de décembre, car évidemment, le temps passe et l’argent défile, donc entre la fin du chantier et l’aménagement des meubles à terminer par mon menuisier, cela représentait encore pas mal de coûts à gérer. Sans compter qu’il y a évidemment d’autres choses à acheter, comme les draps, les coussins, les serviettes de bain, l’enseigne de l’auberge, les ustensiles de cuisine, etc.

dsc01036

dsc08297

Moi, Sophie, directrice des Ressources humaines au Mexique 😛

Plus les jours avancés et plus il devenait difficile de gérer mon temps entre ma famille, le chantier, les achats, les entretiens d’embauche que j’avais commencé … Ah oui ! Un petit mot à ce propos quand même, car je suis sûre que ça vous intéresse de savoir comment je me suis transformée en chargée de Ressources Humaines 🙂 Cela m’a fait bizarre à 26 ans de me retrouver employeur, face au potentiel futur employé et cela m’a mis un peu plus face à la réalité de mon rêve que je suis en train de réaliser, car en étant dans le feu de l’action à chaque instant, c’est difficile de se rendre compte des choses. Les entretiens se sont bien passés avec nos chers Mexicains, fidèles à eux-mêmes, qui ne se présentent pas, qui ne répondent pas, qui me demandent de décaler le jour d’un entretien le jour même de l’entretien (oui oui 🙂 ) ou qui arrivent bonne aise en me faisant l’accolade et le baiser comme on le fait ici au Mexique avec tout le monde.

Des entretiens très décontractés, autrement dit : à la Mexicaine 🙂

Finalement, c’est parfois difficile pour moi de gérer ce genre de choses, car je ne connais pas forcément le fonctionnement dans ce pays, surtout qu’en France, nous avons une approche très différente et beaucoup plus professionnelle, voir stricte et guindée. Par ailleurs, je comprends de plus en plus que les Mexicains vivent vraiment au jour le jour, voir à la minute. Alors, faire des entretiens pour un poste qui s’ouvrira dans plus d’un mois, c’est impossible. Ici les employeurs font des entretiens pour le jour même et les candidats ont le même fonctionnement. Néanmoins, un candidat m’avait paru pas mal pour le poste de la sécurité, mais il ne m’a finalement plus répondu. Bref, une belle expérience qui me permet d’avancer encore mieux dans le pays.

dsc08304-copie

I, Sophie, director of Human Resources in Mexico: P

Closer to the end of the building and more difficult it became to manage my time between my family here on vacation, the construction, the purchases for the hostel, the interviews that I had begun… Ah yes! A word about it, because I’m sure you’re interested to know how I turned into a human resources manager 🙂 It was bizarre for me, 26 years old, being an employer, facing potential future employees and it faced me a bit more to the reality of my dream that I am realizing, because being in the heat of the action at every moment, it is difficult to realize things. The interviews went well with our dear Mexicans, faithful to themselves, who do not show up, who do not answer, who ask me to change the day of an interview on the same day of the interview (yes yes 🙂 ) Or who arrive peacefully by giving me a kiss and a hug as we do here in Mexico with everyone.

Very casual interviews, in other words: Mexican style interviews 🙂

Finally, it is sometimes difficult for me to manage this kind of thing, because I do not know how it works in this country, especially since in France we have a very different approach which is much more professional, strict and stilted. On the other hand, I understand more and more that the Mexicans really live the moment, even the minute. So to do interviews for a position that will open in more than a month is impossible. Here the employers do interviews for the same day. Anyway, I had thought about someone for the security post, but he finally did not answer me. In short, a great experience that allows me to go forward even better in the country.

dsc01846

Enjoying a great time with my family!

In the meantime, my sister and her family enjoyed all kinds of visits in the Riviera Maya for 3 weeks. After the 2 weeks at my friend’s home in Cancun, the end of the holiday took place in Playa del Carmen, since obviously my apartment, which was supposed to be ready by mid November, was still not available until December 21st. Also, when my sister left on December 18th and my parents arrived on the same day with the plane that my sister and her family were going to take back, I took my parents to the rental of Playa del Carmen. As you can see, no rest allowed, after the 3 good weeks in the company of my sister, her husband, my godson and my niece I was so happy to have in Mexico, I continued as a guide with my parents until December 30th, 2016.

dsc01903dsc01916

5 superbes semaines aux côtés de ma famille !

Ma sœur et sa petite famille profitaient bien des lieux avec tout un tas de visites au sein de la Riviera Maya pendant 3 semaines. Après les 2 semaines chez mon ami à Cancun, la fin des vacances s’est faites à Playa del Carmen, puisque évidemment, mon appartement qui devait être prêt pour mi-novembre n’a été disponible (et pas complètement terminé) que le 21 décembre 2016. Aussi, lorsque ma sœur est repartie le 18 décembre et que mes parents sont arrivés ce même jour avec l’avion que ma sœur et sa famille allaient reprendre, j’ai emmené mes parents dans la location de Playa del Carmen. Comme vous le voyez, pas de répit, après les 3 bonnes semaines en compagnie de ma sœur, son mari, mon filleul et ma nièce dont j’ai été tellement heureuse d’avoir au Mexique, j’ai enchaîné en tant que guide touristique avec mes parents jusqu’au 30 décembre 2016.

dsc02134dsc02157dsc02176

Grosse fatigue, il était temps que l’année et le projet se finisse !

Inutile de vous dire qu’une fois le 30 décembre 2016, j’étais très fatiguée autant mentalement que physiquement ; au niveau du projet, après pratiquement deux ans de persévérance, il était temps que j’en vois le bout, car je commençais à être très éprouvée. Finalement, au départ de mes parents, les choses ne se sont pas calmées, elles se sont montrées encore un plus compliquée, puis beaucoup plus, à tel point que même si je sais que tout est parfait, je me demandais parfois ce qu’il se passait pour que tous les jours, une aventure désagréable me tombe dessus ! Avant de mentionner les aventures en détails, j’aimerais tout de même préciser qu’à la veille du départ de mes parents, c’est-à-dire, le jeudi 29 décembre 2016, j’ai organisé l’inauguration de mon auberge ! (vous pouvez écouter mon discours dans la vidéo ci-dessous, en français et espagnol)

Very tired, I was happy the end the year and the project were close!

Needless to say that on December 30th, I was very tired both mentally and physically; About the project, after almost two years of perseverance, it was time for me to see the end of it. Finally, at the departure of my parents, things did not calm down, they went even more complicated, to the point that even if I know that everything is perfect, I sometimes wondered what was happening to me that every day, an unpleasant adventure was falling on me! Before I mention the adventures in detail, I would like to point out that on the last evening of my parents in Mexico, on Thursday, December 29th, 2016, I organized the inauguration of my hostel! You can listen my speech on the video above (french and spanish).

dsc02345dsc02369

plagesophie

dsc02450

L’inauguration avant le départ de mes parents et mes retrouvailles en seule à seule 🙂

Parmi la cinquantaine de personnes invitées, il y en a environ 35 qui se sont présentées afin de me soutenir lors de ce moment important pour moi et ainsi découvrir l’auberge Humanity quasiment terminée que j’avais souhaité inaugurer en la présence de mes parents. Une fois cette soirée passée pour moi, ce fût un soulagement d’avoir fait l’inauguration en compagnie de mes amis du Mexique et différentes personnes qui m’ont aidé dans le projet et ce fût un soulagement de me dire qu’à partir du jour suivant, après le départ de mes parents, je n’aurai donc plus qu’à m’occuper de moi et de l’auberge. Aussi, le lendemain, j’ai accompagné mes parents à l’aéroport qui furent ravis de leur voyage, d’avoir passé du temps et notamment Noël avec moi, même si pour mon premier Noël dans les Caraïbes, je peux vous confirmer que je n’ai pas trop ressenti l’ambiance de Noël avec la chaleur constante 🙂 Et bien sûr, ils furent heureux de voir l’auberge, ainsi que de connaître toutes les belles personnes qui m’entourent ici et comprennent maintenant mieux pourquoi je me sens si bien au Mexique !

My hostel inauguration before my parents departure and being back alone with myself 🙂

Among the fifty invited guests there are about 35 who have come to support me during this important moment for me and thus discover the almost finished hostel humanity that I had wanted to inaugurate in the presence of my parents. Once this evening passed for me, it was a relief to have done the inauguration with my friends and various people who helped me in the project and it was a relief to tell me that starting from the next day after the departure of my parents, I shall have nothing to do but to take care of myself and the hostel. Also, the next day, I accompanied my parents to the airport, they were delighted with their trip, having spent time here and especially Christmas with me, even if for my first Christmas in the Caribbean I can confirm that I did not really feel the Christmas atmosphere with the constant heat 🙂 And of course, they were happy to have known the hostel, as well as all the beautiful people that surround me here and so, they now understand better why I feel so good in Mexico!

dsc01364

For more info, follow the Hostel Humanity Facebook Page here 🙂 or the website hostelhumanity.com to make a reservation

Advertisements

One thought on “From my return to Mexico with my family in vacations to the inauguration of my Hostel Humanity!

  1. Pingback: The end of SophieAdventures. Goodbye. | SOPHIE ADVENTURES

Share your comments / Partage ton opinion :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s