Relaxing day in Baska Voda before trekking on Preko island and watching the best sunset in Zadar

Comme je l’expliquais à la fin de mon article précédent sur mon week-end à Dubrovnik, j’ai quitté la jolie ville touristique le lundi matin pour regagner progressivement Zadar, en m’arrêtant par Baska Voda. J’ai même revu depuis le bus, ma chère muraille de Ston qui m’a tant fait suer ! 😛

Une nuit à Baska Voda

DSC05883

As I explained at the end of my previous article about my weekend in Dubrovnik, I left the tourist town on Monday morning to go back to Zadar, stopping by Baska Voda for one night. I’ve even seen from the bus, my dear great wall of Ston that made me sweat so much ! : P

One night in Baska Voda

IMG_20150629_192029

A welcoming arrival in Baska Voda!

When I arrived in Baska Voda, three hours after taking the bus heading north, I immediately searched my hotel to drop off my backpack. The inhabitants were all sending me to the wrong hotel, so I entered to ask where was mine and the receptionist kindly called the manager of my hotel who immediately came to pick me up, it was really nice! This would not happen in France, right? Remember when I was on the island of Hvar, the owner of my apartment-hotel also picked me up!

DSC05907.JPG

Une arrivée à contre-sens, mais accueillante !

A mon arrivée à Baska Voda, trois heures après avoir pris le bus en direction du nord, je recherche immédiatement mon hôtel afin d’y déposer mon sac à dos de voyage. Seulement, tous les habitants me font tourner en rond en m’envoyant au mauvais hôtel, alors j’y rentre pour demander où se trouve le mien et la chef de réception m’assure que je ferai mieux de trouver le mien plutôt que de rester dans le sien, drôle de sens du commerce, ha ha 🙂 C’est alors très gentiment qu’elle appela le directeur de mon hôtel qui vint immédiatement me récupérer en voiture, c’est vraiment très gentil ! Cela n’arriverait pas en France, si ? Rappelez-vous lorsque j’étais sur l’île de Hvar, la propriétaire de mon appartement-hôtel était également venue me chercher et me déposer au port !

DSC05890

L’heure de la détente !

L’hôtel est ravissant et charmant, je profite de ma douche massante, puis enfile mon maillot de bain pour regagner la plage à deux pas de ma chambre. Je me baigne pour la seconde et dernière fois dans la mer adriatique lors de ce voyage, puis je me prélasse avec un bon livre sur ma serviette. J’en profite avant de regagner ma vie parisienne et son train-train rempli de nouvelles pas très réjouissantes les mois précédant mon départ en Croatie. C’est d’ailleurs pour m’évader et réfléchir que j’avais organisé ce road-trip en solo, un mois plus tôt !

DSC05904

Time for relaxation!

The hotel was delightful and charming, I took a shower and put on my bathing suit to go to the beach very close to my room. I swam for the second and last time in the Adriatic Sea during this trip and I relaxed on my towel while reading a good book. It is for those moments that helped me to forget a bit about the problems I had that first semester of 2015 that I had organized this solo road trip a month earlier!

DSC05911DSC05912DSC05913

Baska Voda, the ideal holiday destination to relax!

Baska Voda is a very pleasant seaside town; I decided to have a stroll on the path along the sea from which you can walk until the neighboring towns, it is very interesting for hikers and cyclists! I enjoyed a nice sunset, but not as nice as the one coming lower in my article and finally, I had dinner in a restaurant on the beach to enjoy Mediterranean spaghettis. Then, it was time to return to my hotel room and get a good night before heading back the next morning to Zadar.

DSC05918.JPG

Baska Voda, destination de vacances idéales pour se reposer !

Baska Voda étant une ville balnéaire très agréable, je décide de me balader sur un chemin qui suit le prolongement de la mer et qui permet même de regagner les villes voisines, c’est très intéressant pour les randonneurs et cyclistes ! Je profite d’un joli coucher de soleil, mais pas plus que celui qui arrive plus bas dans mon article et enfin, je vais m’installer dans un restaurant situé à même la plage, afin de dîner un plat de spaghettis méditerranéennes. Il est ensuite temps de regagner ma chambre et passer une bonne nuit, avant de reprendre la route le lendemain matin pour Zadar.

DSC05915

Mission bus de Baska Voda à Zadar

Au réveil, je jouie encore d’un délicieux petit-déjeuner avant de remonter la ville à pied jusqu’à l’arrêt de bus, pour dans premier-temps, aller en sens contraire jusqu’à Makarska. En réalité, si vous souhaitez aller à Baska Voda et reprendre le bus de cette même ville pour rejoindre une autre ville, c’est possible, mais vous risquez de rater votre bus, je m’explique ! Baska Voda étant un “petit” arrêt de bus, si le bus est complet, il ne s’arrêtera pas. Vaut mieux donc assurer le coup en allant jusqu’à Makarska, plus grande ville à proximité, afin d’acheter votre ticket de bus à la station centrale. C’est ce que j’ai fait pour regagner Zadar ; le trajet m’a coûté 135 kunas (18€) et a duré 5 heures, ce qui fût assez long, car le bus étant rempli, j’étais dans un premier temps assise à côté d’un monsieur à forte corpulence qui suait comme un boeuf et s’endormait sur moi en bonus :s Et comme j’ai de la chance, la deuxième partie du voyage s’est fait à côté d’une dame de forte corpulence, qui elle aussi, s’endormait sur moi 😦

DSC05919

Bus mission from Baska Voda to Zadar

Early morning, I enjoyed a delicious breakfast before taking the bus to go in the opposite direction, until Makarska. In fact, I could have taken the bus from Baska Voda to join Zadar, but since it is a small city, the bus does not stop if it is full. So it is safer to go to the central bus station of Makarska, the biggest city nearby; the trip cost me 135 kunas (18 €) and lasted 5 hours, which was quite long because the bus was filled, I was initially sitting next to a corpulent man who was sweating a lot and was falling asleep on me :s and as I’m lucky, the second part of the trip was made next to a corpulent woman, who also fell asleep on me 😦

Back home in Zadar!

When I arrived at the bus station, Ana, Tony’s wife my host where I stayed during my first 5 nights in Croatia was waiting for me in the car; it was very lovely to pick me up. I really felt like I was at home in Zadar, I knew the city, I went back to the home I knew to see Tony and Ana again, then I met with Tab, a young American of my age who had the second bedroom. We spoke a lot before heading to the sunset at 8.30 p.m.

Zadar or the most beautiful sunset?

I attended for 20 minutes one of the finest performances of my life! Every minute, the colors were different and the sun more red, slowly disappeared into the horizon of the Adriatic Sea. Hitchcock also said once that the sunset of Zadar is the most beautiful in the world, it should not be far from the truth, because this show that the nature offers us is really breathtaking!

DSC05922

Retour à la maison : Zadar !

En arrivant à la station de bus, Ana, l’épouse de Tony chez qui j’ai séjourné durant mes 5 premières nuits en Croatie m’attendait en voiture, ce qui est adorable de sa part. J’ai vraiment eu l’impression de rentrer à la maison à Zadar, je connaissais la ville, je retrouvais des gens que je connaissais et en arrivant au logement, j’ai fait la rencontre de Tab, une jeune américaine de mon âge qui logeait dans la seconde chambre. Nous avons parlé sans nous arrêter avant de nous rendre au coucher de soleil vers 20h30.

Zadar ou le plus beau coucher de soleil ?

C’est alors que j’assiste pendant 20 minutes à un des plus beaux spectacles de ma vie ! Chaque minute, les couleurs sont différentes et le soleil est lui, de plus en plus rouge en disparaissant doucement dans l’horizon de la mer adriatique. Hitchcock a d’ailleurs dit que ce coucher de soleil est le plus beau du monde, il ne doit pas être loin de la vérité, car ce spectacle que nous offre la nature est vraiment à couper le souffle !

DSC05925DSC05929DSC05932

Délicieux spectacle suivi d’une délicieuse soirée

Lorsque le soleil disparut complètement et que la ville plongea dans le noir, Tabidah et moi avons décidé d’aller prendre un verre sur une des places principales de la vieille ville de Zadar. Nous avons toutes les deux opté pour un verre de vin blanc et quelle fût notre surprise lorsque nous nous apprêtions à quitter les lieux pour changer de bar, mais que le serveur vint nous offrir à chacune, un nouveau verre, sans aucune arrière-pensée dans le but de nous draguer. Les verres furent simplement accompagnés d’un “offer by us”, cela fait toujours plaisir ! Nous avons donc tranquillement terminé notre discussion puis à 1h15, nous avons regagné nos chambres afin de se reposer pour entamer le lendemain matin, avant mon vol pour Paris (dans lequel j’ai rencontré un couple Bosniaque tellement adorable dont je vous parlerai dans mon prochain article :)), une randonnée sur l’île de Preko.

Départ pour Preko :

Le ferry pour se rendre à Preko se situe, lorsque vous venez du pont principal qui relie la vieille ville de Zadar au reste de la ville, à droite. Le trajet coûte 36 kunas aller-retour (4,8€) et dure 25 minutes. En arrivant, nous nous sommes dirigé vers Saint Michael’s Peak qui offre une vue intéressante sur Zadar, mais à vrai dire, autant Tab que moi avons trouvé la vue plus jolie en étant plus bas ; on y voit davantage de choses, on constate bien le bleu turquoise de la mer et les différentes couleurs des fleurs.

Il nous a fallu 1h15 pour arriver au sommet, puis en redescendant, nous espérions pouvoir trouver un smoothie à déguster après l’effort ; nous avons trouvé un milk-shake bien mérité ! Notre ferry de retour pour Zadar était à 12h55, il y en avait 2 : un pour piétons et un bien plus grand pour les voitures. Le plus grand étant plus proche de nous (100 mètres ha ha, mais après une randonnée, 100 mètres, c’est beaucoup :P), nous sommes montées dans celui pour voiture en s’assurant qu’il allait à Zadar, on nous a répondu “oui, Zadar”.

DSC05947

Delicious show followed by a delightful evening

When the sun has disappeared and the city was plunged into darkness, Tabidah and I decided to have a drink on one of the main squares of the old town of Zadar. We both choose a glass of white wine and what a surprise when we were about to leave to change the bar, but the server came to offer to each of us another glass, just by saying “offer by us” it was nice! At 1.15 a.m., we returned to our rooms to get a good rest because we had a trek the next morning before my flight to Paris (in which I met an adorable Bosnian couple whose I gonna talk about in my next post), on the island of Preko.

Departure for Preko:

The ferry to go to Preko is located on the right of the main bridge (when you walk on it) that connects the old town of Zadar to the rest of the city. It costs 36 kunas round trip (4.8€) and it lasts 25 minutes. A soon as we arrived, we decided to head towards Saint Michael’s Peak which offers an interesting view of Zadar, but it is maybe nicer when you are lower because you see even more all the colors of the landscape.

It took us 1 hour and 15 minutes to reach the top and then back down, we had a very good milkshake! Our ferry back to Zadar was at 12.55 p.m., there were two: one for pedestrians and a much larger for cars. The largest being closer to us (100 meters ha ha, but after a trek, 100 meters are a lot :P), we asked if the ferry was going to Zadar, the man answered “Yes, Zadar”.

DSC05946DSC05952DSC05965

DSC05953

DSC05958

One last adventure 4 hours before catching my flight

Obviously, I had to have one last adventure before my flight, otherwise it’s not funny! We arrived at the port of Zadar, about 1 hour walk from our home. We could not afford to walk, because I did not have time and we could not take a taxi since there were no cabs. The only solution was to hitchhike and you now know my feeling about hitchhike as I explained during my visit in Dubrovnik.

So we asked people to ride with them, the first two have refused, then the third one agreed; they were adorable, Australian travelers who dropped us off near our home. So it was my first hitchhike’s experience, not so bad finally 🙂 Back home, I had a shower, I bought chocolate croissants as usual and after saying goodbye to Tab and my hosts, it was time for me to return to the airport, I had the bus at 3.05 p.m.

DSC05964

Une dernière aventure à 4 heures de reprendre mon vol

Evidemment, il me fallait bien une dernière aventure à quelques heures de mon vol, sinon, ça n’est pas drôle ! Nous nous sommes retrouvées au port de Zadar, à environ 1 heure à pied de notre logement. On ne pouvait plus se permettre de marcher, car je n’avais pas le temps et on ne pouvait pas prendre de taxi puisqu’il n’y en avait pas là où nous nous trouvions. La seule solution restait le stop et vous connaissez maintenant mon sentiment sur le fait du stop, je l’expliquais lors de mon passage à Dubrovnik.

Nous avons donc demandé aux gens afin de monter en voiture avec eux, les deux premiers ont refusé, puis les 3èmes ont accepté, ils étaient adorables, des vacanciers Australiens qui nous ont déposés à côté de chez nous. Ce fût donc ma première expérience de stop, pas si mal au final 🙂 En rentrant, j’étais très pressée, car j’avais mon bus à 15h05 pour l’aéroport, je me suis donc douchée, j’ai été acheter des pains au chocolat pour ne pas changer et après avoir dit au revoir à Tab et mes hôtes, il était temps pour moi de regagner l’aéroport.

DSC05965

DSC05933

Conclusion et impressions de ce premier voyage en solo

Vous le savez, ce n’est pas la première fois que je voyage seule puisque je pars toujours seule, mais c’était une grande première dans le cadre de vacances ; auparavant, c’était pour des expériences professionnelles ou humanitaires. Je n’avais aucune appréhension en partant et j’avais raison, puisque tout s’est très bien passé, mon expérience fût remarquable, je n’en tire absolument aucun regret, mais que du positif ! Je rectifierai seulement une chose à l’avenir concernant le logement. En effet, si je devais à nouveau voyager seule 15 jours, en plus de l’hôtel et le logement chez l’habitant, je choisirai également 2 ou 3 nuits en auberge de jeunesse pour rencontrer davantage de monde, même si j’ai réussi à très bien m’en sortir durant ce voyage. Ce dernier m’a permis de reprendre toute l’énergie positive dont je manquais durant le premier semestre 2015 pour pouvoir affronter de nouvelles aventures.

IMG_20150705_223006

Conclusion and feeling about this first solo trip

You know it, it was not the first time I traveled alone, because I always travel alone, but it was the first time I traveled alone for vacations, usually it is for professional or humanitarian experiences. I had no apprehension before leaving and I was right since everything went well, my experience was great, I do not have any regrets! I will change only one thing in the future. Indeed, if I travel alone again for vacations during 15 days for example, in addition to the hotel and home stay, I will also choose 2 or 3 nights in a hostel to meet more people, even if I managed to make friends during that trip anyway. In conclusion, that trip really allowed me to take all the positive energy that I missed during the first half of 2015 to be able to face new adventures.

I am curious to know where was the most beautiful sunset you ever saw?
Je suis curieuse de savoir où se trouvait le plus beau coucher de soleil que vous ayez vu ?
PLEASE, show you support to my adventures by following my FacebookPage & Instagram
Advertisements

One thought on “Relaxing day in Baska Voda before trekking on Preko island and watching the best sunset in Zadar

  1. Pingback: Top 10 cheap and best panoramic views of Paris from above – SophieAdventures

Share your comments / Partage ton opinion :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s