The best thing in Paris? Its cultural life

Tous les Parisiens vous le diront, une des raisons qui les retient dans la capitale, c’est sa culture ! Effectivement, entre les spectacles, les expositions, les musées et autres activités culturelles disponibles. Il est impossible de s’ennuyer à Paris. Sachant que j’arrive bientôt à la date d’expiration de mon temps en région Parisienne, il est temps pour moi de bien profiter de notre magnifique capitale.

La culture grand public : le concert de Beyonce et Jay-Z au stade de France

BJ3

Les 12 et 13 septembre 2014, Paris fût déserté au profit de Saint-Denis et plus particulièrement son stade de France ! Tout le monde ne parlait plus que de cela, c’était l’événement à ne pas manquer. Les deux seules dates Européennes et dernières des concerts de la tournée commune de Jay-Z et Beyonce se déroulaient au stade de France de Saint-Denis, au nord de Paris. J’étais moi aussi de la partie 🙂 Pour tout vous avouer et c’est ce que toutes les personnes que je connais qui sont allées au concert ont également dit, dans les tribunes, nous étions trop éloignés de la scène et les artistes avaient la taille de Playmobils. Ils auraient peut-être dû faire une scène centrale, non ? Néanmoins, cela reste un très bon moment pour moi d’avoir vu trois grands artistes, Beyonce, Jay-Z qui a largement enflammé le stade et Nicki Minaj qui les a rejoint sur scène, et que j’avais déjà vu à ses débuts à Montréal, lors de la première partie du concert de Britney Spears qui fût riche en émotion pour moi parmi toutes mes aventures américaines 🙂

BJ1

All Parisians will tell you, one of the reasons that holds them in the french capital is its culture! Indeed, between shows, exhibitions, museums and other cultural activities available, it is impossible to be bored in Paris. Knowing I soon reached the expiration date of my time in Paris, it’s time for me to properly enjoy our beautiful capital.

The consumer culture: Beyonce and Jay-Z’s concert at the Stade de France

DSC04684

On the 12 and 13 of September 2014, Paris was abandoned in favor of Saint-Denis and in particular, its Stade de France! Everyone was talking about it, it was the event not to be missed. The only two European and latest dates of the concerts of Jay-Z and Beyonce’s tour took place at the Stade de France in Saint-Denis, north of Paris. I was also part of it 🙂 To tell you the truth and that’s what all the persons I know who went to the concert also said, in the tribunes, we were too far from the stage. Perhaps they should have done a central stage, right? Nevertheless, this remains a very good time for me to have seen three great artists, Beyonce, Jay-Z that largely set fire to the stadium and Nicki Minaj who joined them on stage. I had already seen her at the beginning of her career, in Montreal, during the first part of Britney Spears‘ concert that was full of emotions for me in the middle of all my American adventures 🙂

DSC04683 - Copy

BJ8

Découvrir Paris grâce à Magnum Photos Paris :

L’agence Magnum Photos a été fondée deux ans après la Seconde Guerre mondiale, en 1947 par quatre photographes. Initialement installée à Paris et à New York, (aujourd’hui à Londres et à Tokyo), les photographes de l’agence se donnent les moyens de l’indépendance, corollaire indispensable de leur engagement. Choix des reportages, de leur durée, sélection des photographies, propriété des négatifs, maîtrise du copyright et contrôle de la diffusion : tous les attributs du statut d’auteur sont dictés. Le recrutement des nouveaux membres est un parcours de l’exigence. Le candidat photographe est sous observation pour une période de quatre à huit ans, avant de pouvoir accéder au rang de membre. Il devra donner la preuve de sa singularité, tant par son écriture photographique que par la rigueur, la persistance de son travail de documentation et d’information. Aujourd’hui, le collectif est constitué de près de 80 photographes.

Avec les photos de Magnum Photos, une magie opère qui, d’un cliché à l’autre, sait rendre passionnante notre ville passionnée. Grâce à ces photographes, Paris se livre sans fard devant l’objectif des plus grands photographes du xxe siècle. Elle révèle ses audaces et ses coups d’éclat, ses révoltes et ses combats, ses espoirs et ses victoires, sans taire la souffrance et la passion. Les Parisiens sont les acteurs incontournables de cet ensemble exceptionnel.

Des années trente à nos jours, les photographies illustrent la mémoire sociale et politique de la capitale. Dureté du travail, grèves et liesse des premiers congés payés, occupation, souveraineté retrouvée : le destin de la ville se mêle à ceux de la France et du monde. Les images d’après-guerre témoignent de temps difficiles, puis viennent les années pop et Mai 68 qui enflamment les rues et les esprits. Les clichés des décennies suivantes offrent une lecture sensible des bouleversements à l’œuvre dans la société française. Ce sont définitivement de très beaux clichés, dont en voici quelques-uns ci-dessous, de notre capitale Française que j’ai découvert lors de l’exposition Magnum Photos.

Afin de mieux connaître Paris, je vous recommande également le Pavillon de l’Arsenal qui retrace l’histoire de la capitale depuis le Moyen-Age.

DSC_0327

Discover Paris through Magnum Photos Paris:

Magnum Photos was founded two years after the Second World War in 1947 by four photographers. Initially based in Paris and in New York (now in London and Tokyo), photographers of the agency show their independence. Selection of reports, their duration, selection of photographs, ownership of negatives, mastery of the copyright and distribution, etc. Recruitment of new members is a path of requirements. Photographer candidate is under observation for a period of four to eight years before he can become a member. He will have to give proof of its singularity. Today, the group consists of about 80 photographers.

With photos of Magnum Photos, magic is created from one cliché to another, and it makes Paris even more fascinating. With these photographers, the capital shows itself, its audacity, its revolts and struggles, its hopes and victories, in front of the lens of the greatest photographers of the twentieth century. The Parisians are the key players in all of that.

From thirties to nowadays, the photographs illustrate the social and political memory of the capital. Hard work, strikes and jubilation of the first paid holidays, occupation, regained sovereignty, etc. The postwar pictures testify to difficult times, then come the pop years and May 68. The following decades snapshots offer a sensitive reading of changes at work in French society. These are definitely some beautiful shots, and here are a few below and above of our French capital that I discovered through the Magnum Photos exhibition.

To know better Paris, I would also definitely recommand the “Pavillon de l’Arsenal” that trace the full story of Paris since Middle Ages.

DSC_0328 - Copie

DSC_0457

View on Paris from the Arab World Institute

The Arab World Institute (Institut du Monde Arabe) was founded in Paris in 1980 by 18 Arab countries with France to research and disseminate information about the Arab world and its cultural and spiritual values. The Institute also promotes cooperation and exchanges between France and the Arab nations, particularly in the areas of science and technology, contributing to the understanding between the Arab world and Europe. I was there for an exposition and took the chance to go on top on the Institude from which you have a magical view on Paris and particularly on the Notre-Dame Cathedral. There is also a restaurant on top with a panoramic view if you want to enjoy that moment longer.

DSC_1963 - Copy

Vue sur Paris de l’Institut du Monde Arabe

L’Institut du monde arabe a été fondée à Paris en 1980 par 18 pays arabes avec la France, pour la recherche et la diffusion d’informations sur le monde arabe et ses valeurs culturelles et spirituelles. L’Institut favorise également la coopération et les échanges entre la France et les pays arabes, en particulier dans les domaines de la science et de la technologie, il contribue aussi à la compréhension entre le monde arabe et l’Europe. J’y étais pour une exposition et j’en ai profité pour aller sur le toit de l’institut, d’où la vue sur Paris et notamment sur la cathédrale Notre-Dame est magique. Il y a même un restaurant avec vue panoramique si vous voulez profiter davantage et plus longtemps de l’endroit.

DSC_0265

Exposition ELLA + PITR à Paris

Ella et Pitr sont deux artistes qui exposent leur collection personnelle “ELLA+PITR=” à la galerie Le Feuvre à Paris. Les peintures sont plutôt décalées et originales, c’est intéressant à voir et joli pour les yeux ! Ils dessinent des colosses ensommeillés, de gros oiseaux aux ailes lourdes, des ramasse-poussière, des mangeurs d’enfants, des tas de pierres, des chaises ou des troncs calcinés. Je vous ai dit, décalé ! 🙂 D’autres galeries d’art à proposer chers lecteurs ?

DSC_0267

ELLA + PITR Exhibition in Paris

Ella and Pitr are two artists who exhibit permanently their personal collection “ELLA + PITR =” at the gallery “Le Feuvre” in Paris. The paintings are rather off-the-wall and original, it’s interesting to discover and beautiful to see for our eyes! They draw sleepy giants, large birds with heavy wings, dustpan, eaters children, piles of stones, chairs or charred trunks. I told you, off-the-wall 🙂 Other art’s galleries to propose dear readers?

DSC_0270

DSC_0271

DSC_0272

DSC_0273

What is the best place in the world for the cultural life?
Quel est le meilleur endroit au monde pour la vie culturelle ?
Advertisements

Share your comments / Partage ton opinion :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s