Difficult trek on the highest mountain of Shenzhen, the Wutong Mountain!

Aujourd’hui, il est décidé que j’aille visiter la “Wutong Mountain”, plus haute montagne de Shenzhen, culminant à 943 mètres.

Une arrivée à la Wutong Mountain compromise :

De bon matin, me voilà partie pour attraper un bus à étage selon les conseils de Yoyo, la colocataire chinoise de mon ami chez qui je loge ! En voilà un qui arrive portant le numéro 1 ; je demande pour la Wutong Mountain, mais on me fait comprendre que ce bus n’y va pas ; très bien ! Un second bus à étage arrive, il porte également le numéro 1, mais cela fait maintenant 15 minutes que j’attends, donc je tente à nouveau et on me fait comprendre que oui, il y va ; très bien ! Je ne cherche pas à comprendre avec les Chinois de toute façon, le principal étant d’atteindre mon but 🙂 Yoyo m’avait dit que j’aurais 43 minutes de bus. Après 10 minutes de trajet, la fille du bus me dit que je peux sortir et aller de l’autre côté de la route deux fois trois voies. C’est difficile de comprendre, car personne ne parle anglais évidemment, mais j’imagine qu’elle me dit de traverser pour attraper un autre bus. Je traverse, je regarde autour de moi qui a l’air le ou la plus dégourdi(e), même si ça ne veut rien dire, mais à situation délicate, décision immédiate 🙂 Et je demande donc de l’aide à une jeune fille, mais évidemment, vous l’avez deviné, elle ne parle pas anglais ! Néanmoins, elle tient vraiment à m’aider, du coup, elle m’écrit en chinois sur son portable … Heu … Comment dire ? Non, ça ne m’aidera pas plus. Ensuite, elle me renvoie de l’autre côté de la route d’où je venais ; une autre femme nous vient en aide, mais ne parle pas anglais non plus. Après 10 minutes, elles appellent Yoyo qui m’avait noté son numéro de téléphone. Dix minutes de plus passent et devinez quoi …

DSC02070

Je suis au bon endroit pour démarrer mon trek en solo à la Wutong Mountain 🙂

Tout cela pour me dire que je suis arrivée au bon endroit, mais qu’il me faut marcher une quinzaine de minutes avant d’arriver au pied de la montagne en face de nous, alors que là, nous étions sur une route deux fois trois voies ! C’est ça qui est impressionnant avec Shenzhen, la grande ville de 15 millions d’habitants est entourée de montagnes, donc en quelques minutes, on peut se retrouver au milieu de nul part. Bref, tandis que j’ai cru ne jamais m’en sortir avec la barrière de la langue, j’ai finalement démarré ma balade, enfin balade … Après avoir marché une vingtaine de minutes, je pouvais continuer sur la route en bitume ou me diriger vers cet escalier en pierre qui me paraissait bien charmant !

DSC02080

Today, I am going to visit the Wutong Mountain, highest mountain in Shenzhen, rising to 943 meters.

A compromised arrival at the Wutong mountain

I went to the bus station to catch a bus with a deck as advised by Yoyo, the roommate of my friend. Here’s one that comes with the number 1, I ask and understand that they do not go there; fine! A second one is coming, also with the number 1, but since I am now waiting for 15 minutes, I try again and they say me that they go; fine! I’m done trying to understand chinese people anyway 🙂 Yoyo told me that I would have 43 minutes to go there; after 10 minutes, they say me that I can get off on this 3 ways roads and go to the other side. She does not speak english, but I guess she means I have to catch another bus. So I go to the other side and try to look for the smarter person even though I cannot guess it, I ask a young girl, but of course, she does not speak English! But she really wants to help me, so she writes to me in Chinese on her mobile… Uh… No, it will not help me either 🙂 Then she makes me go back to the side I was coming from, another woman comes to help us, she does not speak English either! After 10 minutes, she called Yoyo who gave me her number and 10 more minutes later, I talked to Yoyo and guess what?!

DSC02110

I am at the right place to start the hike at the wutong mountain:

All those talks to finally announce me that I am at the right place but I have to walk fifteen minutes before arriving at the foot of the mountain in front of us! That’s what’s impressive in Shenzhen, the great city of 15 million people is surrounded by mountains, so in a few minutes you can find yourself in the middle of nowhere. Anyway, I finally started my walk, well… I started to walk and after about twenty minutes, I could either continue on the bitumen’s road, or go through the stone staircase that was looking very charming…

DSC02135

J’allais être fixé sur mon sort, le Paradis ou l’Enfer ?!

Mon Dieu ! Jésus Marie Joseph ! Les escaliers n’en finissaient plus, je me suis dit qu’il n’y avait que deux choses à en conclure au bout de ce trek ! La fin devait être proche pour moi et j’étais, soit en train de rejoindre Dieu, soit en train de rejoindre le diable, puisque la montée n’en finissait plus ! Allez, encore quelques efforts pour rejoindre l’antenne que l’on voit sur la photo ci-dessus à gauche. Bien heureusement pour moi qui suis partie en vraie touriste insouciante, un jeune homme malin était installé à mi-chemin pour vendre des bouteilles d’eau.

Aux 3/4 du trek, je me suis rappelé avoir vu un panneau au début qui indiquait 2 kilomètres de chemins pour arriver en haut de la montagne. J’étais trempée ; et si je faisais un malaise ? Tant pis pour moi ! J’ai croisé 3 personnes qui redescendaient et j’ai rattrapé une personne en plus d’une heure de montée. Une fois arrivée, la vue était évidemment incroyable malgré le temps brumeux, j’étais d’ailleurs arrivée du côté Hong Kong, donc ni au Paradis, ni en Enfer apparemment.

DSC02149

I was going to know my destiny: Heaven or Hell!

My God! Jesus Christ! Those stairs had no end, I thought there were only two things to conclude that trek! I was either going to join God, or I was going to join the devil! 3/4 of the trek, I remembered seeing a sign at the beginning indicated there were 2 kilometers to reach the top of the mountain. I was soaked; and if I was feeling faint? Too bad for me! I met 3 persons who where going down and I caught a person up, after one hour of climb. Luckily for me who came as a careless tourist for this trek, I met a smart guy selling bottle of waters! And then, once on top, the view was amazing of course, despite of the fog, I had also reached the Hong Kong’s side. Finally neither the heaven nor the hell.

DSC02151

DSC02154

DSC02158

Les limites du langage des signes 🙂

Pour cette photo, une autre histoire drôle en terme d’incompréhensions liées à la barrière du langage. J’ai fait comprendre au jeune homme Chinois qui ne parlait pas anglais, que j’aimerais qu’il me prenne en photo et par politesse, je lui ai demandé en “langage des signes SophieAdventures” s’il voulait que j’en prenne une de lui, mais je devrais m’abstenir d’être polie parfois. En pointant vers lui, j’ai dû pointer un peu trop bas, si bien qu’il a cru que je parlais … Je ne sais pas … Soit de sa ceinture, soit de sexe, ha ha ! Il a levé son pull pour regarder sa ceinture ou que sais-je, puis a relevé la tête en me regardant comme si je venais d’une autre planète … Vive l’esprit de déduction de nos amis Chinois !

DSC02163

The limitations of the language of signs 🙂

For this picture above, another funny story in terms of incomprehension linked to the language’s barrier. I asked to the young Chinese man who did not speak English to take a picture of myself and to be polite, I asked him with the “SophieAdventures’ language of signs” if he wanted me to take one of him, but I should not be so polite sometimes. When I pointed at him, I guess I pointed a little bit too low, so he thought I was talking about… I do not know… Either his belt, either his sex, ha ha! He lifted his tee-shirt to look at his belt or whatever else and looked at me as if I was coming from another planet … Long live to the spirit of deduction of our Chinese friends!

DSC02191

Un retour à couper le souffle

Après avoir exploré les hauteurs de la montagne, je suis ensuite redescendue du côté du “fary lake” ; c’était absolument magnifique. Une vue à couper le souffle sur Shenzhen et le souffle coupé tant j’étais fatiguée ! Je n’ai jamais autant dépassé mes limites physiques je crois, je ne sentais plus mes jambes, elles tremblaient comme des feuilles ; mais je n’avais d’autres choix que de continuer et finir ma descente.

Je suis finalement arrivée en bas sur un temple, quelle joie ! Il s’agissait de ma première visite d’un vrai temple Chinois. J’aurais pu continuer davantage ma visite “verte” de Shenzhen, mais j’étais trop fatiguée. J’ai repris le bus vers l’appartement. J’ai mangé mon plat favori au curry du restaurant en face de l’appartement, un repas ne m’a jamais goûté aussi bon, comme quoi, tout se mérite dans la vie pour être pleinement apprécié ! Il était 16h30 lorsque je suis rentrée, j’ai voulu me poser un peu avant de ressortir au soir avec mon ami. Finalement, je me suis endormie et c’est mon ami qui, plus de deux heures plus tard m’a réveillé par ses cris “Elle est où ma Soso?” 🙂 Nous nous sommes mis en route vers le Times Square de Shenzhen pour dîner?. Voilà encore une belle journée simple, mais au top du top !

DSC02196

A breathtaking return:

After exploring the top of the mountain, I went back down on the side of the fary lake; it was absolutely beautiful. A breathtaking view of Shenzhen and myself beath-taken, I had my legs shaking like leaves; but I had no other choices but to continue and finish my trek.

I finally arrived to a temple, what a joy! It was the first time I was visiting a real Chinese temple. I could have still continue my “green” visit of Shenzhen, but I was too tired. I came back to eat a curry plate at my favorite restaurant in front of the flat, it never feft so good in my entire life to eat! It was 4:30 p.m when I came back to the appartment, I wanted to rest a bit before going out in the evening with my friend, but I fell asleep until my friend, more than two hours later woke me up with his screams “Where’s my Soso?” 🙂 We moved to the Times Square of Shenzhen and had a very nice dinner. One more simple but great day!

DSC02203

DSC02204

DSC02215

Have you ever experienced a funny situation because of the language’s barrier?
When was the last time you exceeded your physical limits?
Avez-vous déjà vécu une situation drôle à cause de la barrière du langage?
Quelle était la dernière fois où vous avez dépassé vos limites physiques ?
Advertisements

One thought on “Difficult trek on the highest mountain of Shenzhen, the Wutong Mountain!

  1. Pingback: Shenzhen Mangrove Park – Botanic Garden Fary Lake – China | Sophie Adventures

Share your comments / Partage ton opinion :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s