We continue the road trip in Guatemala, facing the poverty of the country

Bon, suite à nos deux jours de voyage sur la route, très intenses, pour pouvoir quitter le Mexique, je vous le donne en mille ! Nous sommes arrivés à la frontière du Guatemala et une fois de plus … Des galères 🙂 Oui, on va en rire, c’est devenu la base du road trip après les aventures des Etats-Unis et celles du Belize !

Une arrivée mouvementée au Guatemala

Néanmoins, au vu des deux jours que l’on venait de passer en traversant le sud du Mexique, je peux vous assurer que nous étions soulagés de quitter le pays pour en découvrir un nouveau ! Nous étions environ à notre 6 600ème kilomètre depuis le Maryland aux Etats-Unis, notre point de départ de ce voyage ; nous n’avions plus qu’à rajouter un petit 1000 kilomètre au compteur pour traverser le Guatemala et rejoindre El Salvador, notre destination “finale”, tout en profitant de quelques beautés du pays. Ainsi, après avoir corrompu payé, à nouveau les agents à la frontière, nous avons pu reprendre la route en Terre Guatémaltèque.

100_6951

Well, after our very intense two day trips on the road, to be able to leave Mexico, we arrived at the border of the Guatemala and again … The issues 🙂 Yes, we will laugh about it, it became the basis of the road trip after the United States and Belize!

A turbulent arrival in Guatemala

Nevertheless, if we think about the two days we just had to cross southern Mexico, I can assure you we were relieved to leave the country to find a new one! We were about 6,600 kilometers from Maryland in the United States, our starting point of this journey; we just had to add a small 1,000 km to cross Guatemala and join El Salvador, our “final” destination, while enjoying some beauties of the country. Thus, after corrupt pay again the agents at the border, we could hit the road on Guatemalan Earth 🙂

100_6957

So, we start driving within Guatemala, a mountainous country where the lands are wild and gigantic! Really, we spent a lot of time within those mountains and we saw a lot of poor regions as well …

100_6973

Nous avons donc commencé notre route au sein du Guatemala, un pays très montagneux avec des terrains sauvages et gigantesques. Nous avons vraiment passé du temps à traverser ces montagnes ! Et nous avons également croisé pas mal de régions pauvres …

100_6980

100_6990

We stopped in that city below, because we had the car falling down because of all the speed bumps. The children were passing us and laughing like crazy, it was funny to see them so happy because we were in trouble with the car, I felt like we made their day 😀 My friend finally found a way to fix the car and we left.

Guatemala, a very poor country:

I remember my friend had an assistant to work on the repairs 🙂 It was a little boy, maybe 5 years old, he was dressed like a little boy we can see in the cartoon. He was a character ; his clothes were dirty, he was looking very poor and he was proposing to polish our shoes for 1 quetzal (12 US dollars cents) ; he stayed besides us while my friend was fixing the car. My friend told him “Go kiss the lady (me), tell her she is beautiful and then, I’ll give you what you want”. He never dare to do it and before leaving, of course, my friend gave him some money and I gave him a chocolate brioche. We left and I was discreetly looking at him, he was looking so happy with his bread 😀 I wish I could do more for him and of course, for all those poor children so innocents. It is so hard to see that poverty when you travel… Namely, Guatemala City has more than 5,000 children left to themselves and surviving through begging, to deal crack or prostitution…

100_6994

Nous nous sommes arrêtés dans la ville ci-dessus, car la voiture tombait en lambeau à cause de tous les dos-d’ânes heurtés ; les enfants passaient à côté de nous en étant mort de rire, c’était une scène plutôt drôle, ils étaient heureux de nous voir en galère avec la voiture 😀 Bref, mon ami a fait le nécessaire avec du fil de fer et je ne sais quoi d’autre pour réparer la voiture et hop ! Nous sommes repartis, ni vu, ni connu.

Le Guatemala, un pays très pauvre :

Je me souviens que mon ami a eu un assistant pour les réparations, ce petit garçon qui ne devait pas avoir plus de 5 ans. Il était habillé comme les petits garçons dans les dessins animés, c’était vraiment un personnage ! Ses vêtements étaient sales et il proposait pour 1 quetzal (10 centimes d’euros), de cirer nos chaussures. Il est resté tout le temps que mon ami réparait la voiture, à le regarder. Mon ami lui disait “va faire un bisou à la demoiselle (moi), dis-lui qu’elle est jolie et je te donnerai ce que tu veux”. Il n’a jamais osé le faire et avant de partir bien sûr, mon ami lui a donné de l’argent et je lui ai donné de la brioche au chocolat. Nous sommes partis et je le regardai discrètement, il avait l’air si ravi avec sa brioche 😀 J’aimerais tellement pouvoir donner plus et aider tous ces petits bouts de chou innocents. C’est dur, lorsque nous voyageons, de voir la grandeur des inégalités sur Terre, pendant que d’autres ne savent plus quoi faire de leur argent .. Bon bref. Et à savoir qu’à Guatemala City par exemple, plus de 5000 enfants sont livrés à eux-mêmes et ne survivent que grâce à la mendicité, au deal de crack ou à la prostitution.

100_7001

100_7002

What is the poorest country you ever saw?

Quel est le pays le plus pauvre que vous ayez vu ?

Advertisements

4 thoughts on “We continue the road trip in Guatemala, facing the poverty of the country

  1. Pingback: Issues with US Immigration to enter Mexico! How to convince them to not incarcerate my friend? | Sophie Adventures

Share your comments / Partage ton opinion :)

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s